3
Abonnés sur la
chaîne
28
Personnes qui aiment la
page
27
Abonnés
sur

Followers
sur

Article

du blog Arrondissez vos fins de mois | www.fins-de-mois.com


 Les 4 piliers de l'indépendance et de la liberté financière

 Article publié le 11 décembre 2019 par Romuald Barisio

 153

   

 0

  Devenir indépendant et libre financièrement est une réalité. Cependant, très peu de personnes connaissent cette notion de « piliers » qui est pourtant le seul est unique chemin vers une réelle indépendance financière, qui vous permettra de travailler quand vous le désirez, d’où vous le désirez et surtout grâce à laquelle vous n’échangerez plus votre temps contre de l’argent.

  En effet, la qualité de vos revenus financiers ne sera plus liée au nombre d’heures pendant lesquelles vous travaillerez, mais à la qualité du travail que vous aurez mis en place et que vous « automatiserez » dans la plupart des cas, afin de mettre en place des revenus passifs. Vous ne travaillerez plus pour de l’argent, mais vous ferez travailler l’argent pour vous.

  Nous reviendrons dans de prochains articles sur les notions d’échange de temps contre de l’argent et de revenus passifs. Concentrons-nous aujourd’hui sur ces « fameux » 4 piliers qui mènent à l’indépendance et à la liberté financière.

  Attention, il n’existe pas de « recette miracle » permettant de s’enrichir. Les 4 piliers énoncés ci-dessous nécessitent du travail pour les mettre en place et les faire « fructifier ». Devenir riche sans rien faire est une « fantaisie » que l’on retrouve souvent sur Internet. Mon but ici est de vous informer sur de vraies opportunités concrètes qui vous demanderont non seulement de travailler pour les mettre place, mais également un investissement sur vous-même (nous en reparlerons en fin d’article).

  Ayez toujours en tête cette notion : pour « construire » une fortune pérenne avec des revenus stables et faire face aux imprévus, il ne faut surtout pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Les 4 piliers de l’enrichissement, de l’indépendance et de la liberté financière (pour faire croître ses revenus sans travailler plus ; on oublie ici le « travailler plus, pour gagner plus ») prennent donc ici toute leur importance.

1. L'immobilier : premier pilier

Pour mettre en place ce pilier, il faut investir dans l’immobilier locatif. Je ne parle pas d’acheter des biens incommensurablement chers, l’important est d’investir dans une valeur sûre. Réfléchissez-y, qu’y a-t-il de plus sûr que l’investissement immobilier depuis la nuit des temps ? Investir dans l’immobilier, c’est investir dans la sécurité financière sur le long terme. De plus, en ayant des finances « saines » (pas de passifs, pas de crédits à la consommation, un budget « équilibré »), il est possible d’investir dans l’immobilier en empruntant la totalité de la somme, y compris les frais de notaires et les frais pour travaux. Avec « l’effet de levier » de la banque et un loyer correctement calculé, vous pouvez générer du « cash flow » tous les mois.

Quelques exemples d’investissements immobiliers :

  La location « saisonnière » ou « à courte durée », dont la rentabilité est très importante, mais qui demande un investissement plus important en terme de temps et de disponibilité ;

  La location « meublée » qui est aussi très intéressante. Vous pouvez louer aux étudiants durant l’année « scolaire » et compléter vos revenus avec de la location courte durée en période estivale par exemple ;

  Acquérir une ou plusieurs places de parking (qu’elles soient « couvertes » ou pas). C'est un autre type d'investissement dans l’immobilier très rentable et qui ne demande pas beaucoup de temps en terme de gestion ;

  La collocation, qui est de plus en plus en vogue et pas juste pour les « jeunes étudiants ». Beaucoup de « jeunes actifs » n’ayant pas encore fondé de famille, privilégient ce mode de résidence ;

  « L’achat-revente ». Vous achetez un bien en dessous du prix du marché ; vous y faites quelques travaux de rénovation et/ou de décoration et vous revendez le bien avec une plus-value.

2. Les placements financiers : deuxième pilier

Quand on parle de « bourse », à moins d’être issu(e) de ce milieu, cela fait peur… Très peur même… Parlez-en à votre famille, vos ami(e)s, leur réponse dans la majorité des cas sera : « C’est très risqué ! ». Ok… Pourquoi ??? La plupart des gens qui vont vous répondre cela n’auront jamais investi un seul euro en « bourse » !!! De plus, en France, parler d’argent est tabou, d’autant plus si dans l’imaginaire collectif « on joue » avec son argent en bourse

Lorsque vous placez de l’argent sur les marchés financiers, il existe ce que l’on appelle les « intérêts composés ». Bien sûr, il faut être patient et surtout avoir beaucoup de « sang froid » lorsque les marchés fluctuent à la baisse notamment. En réinvestissant automatiquement les intérêts de chaque période au capital déjà existant, ce capital va croître et générer des intérêts plus importants que vous ré-investirez à nouveau pour faire croître le capital et générer encore plus d’intérêts, etc., etc. C'est ce que l'on appelle les intérêts composés.

Vous avez sûrement entendu parler des cryptomonnaies… Si je vous dis « Bitcoin » ? Oui, ce terme vous parle. Et bien sachez que l’extrême volatilité des cryptomonnaies permet de faire croître un capital de départ extrêmement rapidement. Encore une fois, la méconnaissance des cryptommonnaies par la majorité des personnes, ainsi que le fait que ce soient des « monnaies dématérialisées », fait peur.

Personnellement, je possède un portefeuille de cryptomonnaies très diversifié, composés de pas moins de 17 altcoins (je traiterai plus en détail de cela dans un article ultérieurement). Je gère mon portefeuille sur la plateforme Coinbase (portefeuille de devises numériques en ligne et plateforme d'échange de cryptomonnaies). Pour en savoir plus, CLIQUEZ ICI

Au fait, « placer de l’argent » sur son Livret A n’est pas à mon sens un véritable placement financier… Cela ne rapporte rien… En fait, vous perdez même de l’argent et cette perte est dûe à « l’inflation ».

3. Le business « en ligne » : troisième pilier

C’est un pilier très puissant. En effet, vous pouvez démarrer de « zéro », sans aucune connaissance, ni aucun investissement financier. À l’aide d’une chaîne YouTube, d’un compte Instagram, de la publicité Facebook, etc. vous pouvez développer « rapidement » une activité très rentable sur Internet.

Pour cela, il vous suffit d’avoir une passion ou une expertise dans un domaine et de la mettre à disposition des internautes sous la forme d’une formation par exemple, ou de coachings, etc. Si vous préférez la vente de biens « physiques », vous pouvez mettre en place une boutique en ligne telle que Shopify par exemple, en moins de 15mn et commencer à vendre vos produits en « dropshipping ».

Que ce soit dans le e-commerce, l’infoprenariat, la prestation de service, développer un business rentable sur Internet est à la portée de tous, sous réserve d’être motivé(e) et investi(e) dans le développement de son activité bien entendu.

Vous pouvez « transformer » une passion, un hobbie, en une véritable « machine à cash » sur Internet.

Et si vous pensez ne pas posséder de connaissance particulière qui peut intéresser les internautes et bien croyez-moi vous avez tort. Si, si, cherchez bien… Allez, je vous aide. Prenez une feuille de papier et un stylo (un crayon fera l’affaire aussi) et écrivez les 10 premières « choses » qui vous passionnent le plus et qui vous viennent à l’esprit immédiatement… Alors ?!? Je vous l’avais dit, dans cette liste se trouve la passion que vous pouvez transformer en business sur le web !

D’accord, vous n’avez pas (d’après vous) de « compétence » à monétiser… Peu importe ! Avez-vous déjà pensé à l’affiliation ??? (cela fera l’objet d’un prochain article)

4. Le business « physique » : quatrième pilier

La puissance du business physique est sa valeur sur le long terme. En effet, un business physique rentable prend de la valeur au cours du temps. On parle ici de l’entrepreneuriat, donc de la création ou de la reprise d’entreprise.

Ce pilier est, c’est certain, le plus « compliqué » à mettre en place. En effet, cela demande, entre autres, des démarches administratives. Toutefois, ce pilier ne doit pas être négligé car il demeure une importante opportunité de création de valeur sur le long terme, que vous pourrez transmettre à vos enfants…

Avoir sa propre entreprise est sans doute la clé de l’indépendance et de la liberté financière.

Effectivement, créer une entreprise « physique » n’est pas de tout repos, mais cela peut être très rémunérateur. Pensez aussi à la reprise d’une entreprise. Vous pouvez racheter une entreprise « saine » (grâce aux fonds mis de côté et issus des 3 piliers précédents), dont vous déléguez tout ou partie du travail, à un gérant qui vous représente.

Ayez à l’esprit, cependant, que ce dernier pilier est celui qui va nécessiter la plus grande implication en terme humain et financier.

  Vous l’aurez bien entendu compris, l’ordre dans lequel sont présentés les 4 piliers de l’indépendance et de la liberté financière est sans importance. Par contre, ce qui est important est augmentera « l’effet de levier » sur vos revenus, est de gérer au moins deux de ces piliers simultanément. C’est la force de leur « combinaison » qui va faire la force du système d’enrichissement.

  Si par exemple vous êtes actuellement salarié(e) en CDI, vous pouvez développer une activité sur Internet le soir après le travail et/ou le week-end. Puis, avec l’argent issu de cette activité, vous pouvez commencer à investir dans de l’immobilier locatif, ou des places de parking par exemple. Puis, une fois que le montant des loyers générés et le nombre de biens immobiliers deviennent importants, monter un business « physique » tel qu’une Société Civile Immobilière (SCI). Vous aurez alors un pied dans chacun des 4 piliers de l’indépendance et de la liberté financière. Certes, cela ne se fera pas du jour au lendemain mais, sur le long terme, vous aurez bâti un véritable « petit empire financier » rentable.

  Pour terminer cet article, parlons d’une notion extrêment importante lorsque l’on désire s’émanciper et devenir indépendant et libre financièrement… La « formation ». Se former est l’une des clés les plus importante de la réussite… Il faut investir sur vous-même. Cela va vous prendre du temps pour maîtriser les 4 différents piliers de l’indépendance et de la liberté financière, surtout si vous voulez faire correctement les choses et être le plus rapidement possible rentable. C’est pourquoi il est important de… Se former !

  Vous êtes en train de découvrir des domaines qui vous étaient jusqu’alors totalement inconnus (immobilier, bourse, Internet, etc.). Cette phase de formation est indispensable pour éviter de reproduire les erreurs les plus communes et surtout pour apprendre les stratégies auprès des meilleurs. Vous former va vous permettre de développer ce que l’on appelle « l’intelligence financière ». En effet, pour devenir libre et indépendant financièrement, il ne va pas suffire de savoir que les différents piliers de la richesse existent. Il va également falloir en comprendre leurs principes et leurs fonctionnements pour les mettre en œuvre.

  Le premier des investissements que vous devez mettre en place est… Sur vous-même ! Vous devez faire croître et développer vos connaissances en matière d’investissements, d’argent, de finances, de stratégies marketing sur Internet, etc. Non, ne paniquez pas, il existe de nombreux moyens de se former facilement, rapidement et pratiquement gratuitement. Tenez, au moment où vous lisez cet article, vous êtes déjà en train de vous former ! Internet est une source de connaissances incommensurable, que ce soit grâce aux articles des blogs, sur YouTube, auprès d’experts en ligne via leurs formations gratuites ou payantes, etc. Lisez des livres aussi. Peu importe que ce soit en ligne, sous format papier, ou autre.

  La formation est la clé de la réussite. CLIQUEZ ICI et descendez tout en bas de la page. Vous y trouverez des formations de qualité qui vont vous aider.

IMPORTANT : certains de mes articles sont susceptibles de contenir des liens d’affiliation, vers des produits et/ou services que je vous recommande. En contrepartie, je touche une « petite commission » sur leur vente ( Vive le marketing transparent ! ). Cela ne change rien pour vous, bien au contraire. Si je vous recommande ces produits et/ou services, c’est que je les ai approuvé personnellement de par leur réelle valeur ajoutée. Les commissions que je perçois me permettent de couvrir les frais liés à ce blog et le temps passé à « tenter » de rédiger des articles de qualité.

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Commentaires  0

[11 articles en ligne]


3 DERNIERS ARTICLES
  •  Bitcoin - Le taux de change de la crypto-monnaie de référence grimpe en flèche [...] 61
  •  6 livres sur l’indépendance financière et la création de revenus passifs à lire absolument en [...] 121
  •  Comment créer et utiliser un GIF comme publicité sur votre page Facebook [...] 98


ARTICLE AU HASARD
  •  Livret A - Le produit d’épargne préféré des Français voit son taux baisser en 2020 [...] 158

Inscrivez-vous à la newsletter du site,

et recevez dans un instant en cadeau le livre « Les 3 piliers pour être financièrement libre et rentier »